Un nouveau résultat de l’équipe P3M

17 octobre 2013

LES MOTONEURONES DE LA MOELLE EPINIERE : UN MOTEUR A QUATRE TEMPS

La posture érigée du corps repose sur une contraction tonique des muscles extenseurs pour lutter contre la gravité. Les travaux de l’équipe P3M viennent d’identifier les mécanismes qui sous-tendent cette activité soutenue. Ces travaux publiés dans la revue Journal of Neuroscience ont été menés en collaboration avec l’Institut de Biologie du Développement de Marseille Luminy.

Sodium-mediated plateau potentials in lumbar motoneurons of neonatal rats. M. Bouhadfane, S.Tazerart, A. Moqrich, L. Vinay and F. Brocard, J of Neuroscience 33 (2013), 15626-15641.


CNRS logo université Aix Marseille logo | plan du site | mentions légales | contact | admin | intranet | intcloud |