Offre de bourse doctorale


  • Equipe MéCA et SCALP

Sujet de thèse de doctorat

Exploration du lien entre plissement cortical et connectivité anatomique. Applications à la compréhension de pathologies neuro-développementales.

Lieu  : Groupe de recherche MeCA (http://www.meca-brain.org), Institut de Neurosciences de la Timone, Marseille

Encadrants : O. Coulon, Dir. de Recherche, Lab. des Sciences de l’Information et des Systèmes C. Deruelle, Dir. de Recherche, Institut de Neurosciences de la Timone.

olivier.coulon chez univ-amu.fr christine.deruelle chez univ-amu.fr

Profil recherché : Le (la) candidat(e) devra avoir une formation en analyse d’images, informatique, ou mathématiques appliquées avec un intérêt visible pour les problématiques de neurosciences et en particulier la maturation corticale. Une formation spécifique en imagerie médicale ou bio informatique sera un plus. De bonnes notions de programmation sont nécessaires.

Projet  : La question centrale de ce projet est d’explorer le lien entre des marqueurs anatomiques cérébraux appelés ‘sulcal pits’ et la connectivité anatomique cérébrale. Les sulcal pits sont définis comme les points les plus profonds des plis du cortex et leur intérêt en tant que marqueurs du plissement cortical normal ou pathologique est établi. Il s’agira, dans ce projet de thèse, d’explorer les liens entre la connectivité anatomique et le plissement cortical en nous intéressant spécifiquement aux sulcal pits. Dans un premier temps, le candidat devra mettre au point les outils méthodologiques et statistiques permettant d’explorer ce lien et d’inférer des modèles statistiques de la connectivité des sulcal pits, à partir d’images IRM anatomiques (IRMa) et de diffusion (IRMd) acquises sur des enfants typiques Dans un deuxième temps, les outils méthodologiques proposés seront appliqués sur des données d’enfants autistes issues d’une base de données constituée à l’Institut de Neurosciences de La Timone, et comprenant un grand nombre d’images de cerveaux d’enfants autistes et d’enfants témoins (N > 200). L’objectif sera alors d’observer s’il existe des perturbations détectables des modèles normaux de connectivité associés aux sulcal pits, et si ces perturbations peuvent expliquer les modifications morphologiques déjà connues dans cette pathologie.

CNRS logo université Aix Marseille logo | plan du site | mentions légales | contact | admin | intranet | intcloud |