L’effet de ’familarité’ du langage ne repose pas sur sa compréhension. C’est le résultat d’une nouvelle étude de Pascal Belin (BanCo) et collaborateurs publiée dans PNAS (Fleming et al., 2014)

15 septembre 2014


Cette expérience met en évidence que l’effet de "familiarité" du langage ne repose pas sur la compréhension : les auditeurs discriminent mieux l’identité vocale de personnes qui parlent leur langue - même quand les phrases sont présentées à l’envers et donc inintelligibles

voir http://www.int.univ-amu.fr/sites/de...

CNRS logo université Aix Marseille logo | plan du site | mentions légales | contact | admin | intranet | intcloud |